5 réflexions sur l’art de semer le dépassement de soi


sequoiaseedN’est-ce pas intéressant de songer au fait que la plus petite des semences qu’il soit, celle du sequoia « redwood »,  puisse s’élever au statut d’arbre le plus haut au monde ?

Il existe plusieurs similarités entre cette semence et les inombrables possibilités qui habitent chacun d’entre-nous. Par exemple, à première vue, il est fascinant de constater que cette semence ne laisse en aucun temps présager la venue d’un arbre gigantesque de 40 étages de haut. Au même titre, il n’y a aucun indice en nous qui puisse prédéterminer notre destin, nos talents et nos passions. Nous représentons la somme de nos choix et ce sont ces mêmes choix qui agissent comme fertilisant au sol de nos plus grandes aspirations intérieures.

Comme on dit, « sky is the limit »! En plus, cette semence nous enseigne une multitude d’habiletés essentielles dans l’art du dépassement de soi.

Premièrement, notre point d’origine importe peu dans la poursuite de notre visée. Que l’on soit petit ou grand, rien ne nous empêche de s’élancer vers des sommets inespérés comme le fait cette petite semence.

Ensuite, cette semence nous enseigne qu’elle peut demeurer des années sans entâmer sa croissance. Il est essentiel qu’elle puisse s’accorder les meilleures conditions de croissance. Le sol et l’environnement avec laquelle elle aura la chance de s’élancer sont essentiels. Il en est de même pour nous. Même après des années sans résultats, aujourd’hui est toujours un moment idéal pour s’entourer d’un environnement gagnant et d’un sol où nous pourrons faire fertiliser nos rêves les plus grands. Des années de vaches maigres ne signifient en rien que la semence n’est plus bonne, mais plutôt qu’il est grand temps de changer d’environnement et de stratégies (de sol).california-giant-sequoia-trees

Aussi, il est exceptionnel d’apprendre que la semence du sequoia peut-être brisée ou écrasée et quand même aspirer à une croissance grandiose. N’en n’est-il pas de même avec nos aspirations. Un jour écrasées, un autre jour brisées, il n’est jamais trop tard pour voir nos plus grandes intentions et aspirations devenir réalité. N’est-ce pas ?

Enfin, qui n’a jamai vu, toutes formes d’arbres ou de végétations confondues, réussir à pousser et ce, malgré les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles elles se retrouvent. Que ce soit le désert, des roches ou des simples brins d’herbes qui font leur chemin à travers de l’asphalte, des trottoirs de ciment et même des roches. Il n’est pas rare de voir ces impressionnantes croissances venir humblement nous rappeler le pouvoir de la persévérance!

Somme toute, il ne s’agit que d’une analogie, j’en conviens. Mais n’est-il pas intéressant de faire l’exercice d’imaginer que le plus petit de nos projets pourrait un jour s’élever en une croissance de plus de 40 étages de haut comme le fait si bien cette petite semence ? Encore faut-il avoir le courage de croire que notre point d’origine importe peu, que nos années de vaches maigres ne sont en rien synonimes d’une mauvaise semence, que nos échecs et nos brisures passées n’ont pas mis fin à nos tentatives et que la persévérance peut venir à bout des pires obstacles qu’ils soient.

Sur ce, bonne réflexion.

Avec toute ma gratitude.

Martin Latulippe, L’Éveilleur de potentiel

http://www.martinlatulippe.ca

martin@martinlatulippe.ca

506.874.5969

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :