3 stratégies pour ne pas essayer d’attraper le vent


saddhus-varanessi118h30, dans la ville de Varanasi, au Nord-Est de l’nde. C’est une fin de journée exceptionnelle alors que le soleil fait tranquillement son lit aux abords de ce gigantesque fleuve mystique qui traverse l’Inde, le Gange.

Je suis assis avec mon mentor et compagnon de voyage Michel et nous sommes en train de planifier nos prochaines journées avec le guide de voyage Lonely Planet. Quels restaurants sont recommandés, quelles expéditions, expériences ou visites devrions nous faire dans cette ville, etc.

En fait, nous sommes en train de planifier notre expérience.

À quelques pieds de nous se trouvait un Saddhu qui méditait paisiblement. Les Saddhus sont dit des êtres très spirituels. Ils abandonnent toute forme de vie matérielle pour s’offrir à leur Dieu et réfléchir au sens de la vie afin d’atteindre la « lumière intérieure », la libération des choses terrestres et la connaissance de l’Absolu.

Vêtu d’une soutane blanche et de simples sandales, cet homme portait une magnifique grande barbe blanche, semblait habité par une grande paix intérieure et arborait différentes couleurs au visage en guise de rituel.

Toujours absorbés par la planification de notre séjour, le Saddhu décide soudainement de sortir de sa transe et de m’interpeler : «Excuse-moi! », dit-il en anglais avec un fort accent Indien. Je lui répondis donc : « Oui, qu’est-ce que je peux faire pour vous aider».

Et il me dit : « Est-ce que tu peux attraper le vent ? »

Je dois vous avouer que c’était la première fois qu’on me posait la question…

Je lui répondis donc : « Pardon ? » Et il me répéta la question à nouveau : « Est-ce que tu peux attraper le vent ? »

«Pas vraiment non», lui répondis-je d’un ton un peu adolescent en crise du genre…pas rapport!

Et il enchaîna d’une voix si profonde et d’un regard hypnotiseur : «J’en déduis donc qu’il ne te reste plus qu’à le ressentir et à l’écouter, qui sont en fait les deux seules choses que l’on peut faire lorsque l’on fait face à la force du vent. »

Il prenna alors une longue pause comme pour peser chacun de ses mots avant de terminer sa phrase et ajouta : «Et ainsi est la vie. N’oublie pas de prendre le temps de la ressentir et de l’écouter, car elle ne s’attrape pas! »

Wow. On m’avait rarement livré une si puissante leçon de vie teinté d’une telle poésie et d’une telle philosophie. J’étais en train d’essayer d’attraper la vie alors que très souvent il ne suffit que de la ressentir et d’être à son écoute.

Dans notre réalité, cette philosophie de vie pourrait se traduire avec ce que les gens expliquent comme étant le principe de vivre dans le moment présent. Beau concept, mais pas toujours évident à appliquer dans une société où les rôles, les tâches, les responsabilités, les besoins et les désirs semblent nous garder dans un état d’esprit de marathonien qui est habité par le sentiment qu’il ne franchira jamais le fil d’arrivée du marathon de la vie.

Voici donc 3 Tulipes de réflexion pour semer en vous l’art de ressentir et d’écouter le vent, la vie, plutôt que de tenter de l’attraper.

  1.        Respirez profondément. Je suis sérieux. Faites-en l’exercice juste pour voir. Détendez-vous et assoyez-vous paisiblement pour 30 secondes. Maintenant, prenez une grande respiration profonde en inspirant à pleine capacité et expirez doucement et consciemment et répétez ce petit exercice à trois reprises. Incroyable n’est-ce pas la paix, le bien-être et l’énergie que peuvent procurer de bonnes respirations ? En fait, de plus en plus d’études démontrent que nous respirons très mal et très peu en cours de journée. Quand la soupe chaude se fait sentir, quand les situations stressantes se présentent ou simplement quand vous voulez vous offrir un cadeau de la vie, prenez deux minutes pour répéter ce rituel de respirations et vous m’en donnerez des nouvelles.
  2.        Méfiez-vous de syndrome du canard. Tels des canards, à la surface, certaines personnes dégagent un air calme et en contrôle, flottant de façon élégante d’un endroit à l’autre et d’un défi à l’autre. Mais comme un canard, en dessous de l’eau la réalité est tout à faite différente. Les petites pattes se font aller et comme on dit : « ça pédale en tabarouette! » Question de bien imager mon propos, disons simplement que plusieurs personnes ont le hamster intellectuel qui est constamment en train de courir après des solutions et des stratégies pour escalader l’échelle du succès. Croyez-moi, cette échelle n’existe pas. Vous escaladerez toute votre vie pour réaliser qu’elle était appuyée sur le mauvais mur. Savourez plutôt tous les petits instants que nos prenons trop souvent pour acquis : un doux baiser, une lettre d’amour, des moments magiques avec nos enfants, un conseil à un ami dans le besoin, un sourire, un couché de soleil, une pleine lune, les étoiles, un bon repas entre amis, un feu de foyer, une bonne bouteille de vin, une marche en forêt, dire merci, etc…
  3. Prenez le temps. Ça peut sembler simple mais de nos jours pour vivre dans le moment présent, il faut en prendre le temps. Ironique un peu n’est-ce pas ? Prendre le temps de prendre le temps. Mais la vie est devenue si rapide qu’il n’en revient qu’à nous de prendre le temps de ralentir un peu et de cesser de vouloir attraper le vent. Voici quatre temps d’arrêt que j’aime bien faire pour me permettre de ressentir et être à l’écoute de l’aventure de la vie. Prendre le temps de prier pour les autres, c’est le plus grand pouvoir de compassion; Prendre le temps d’aimer et d’être aimé, c’est un privilège qui nous ai accordé; Prendre le temps d’être au service d’une cause plus grande que notre propre personne, c’est le chemin du bonheur et enfin prendre le temps de rire, c’est la musique de notre esprit qui résonne dans le cœur de notre entourage.

Enfin, j’espère que ces 3 Tulipes de réflexion vous permettront de faire fleurir en vous ne serait-ce qu’un temps d’arrêt en cette journée. Si vous n’avez pas le temps de réfléchir aux 3 Tulipes, au moins, faites vous un cadeau : respirez!

Martin Latulippe, L’Éveilleur de potentiel

http://www.martinlatulippe.ca

506.874.5969

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :